RIP Shalimar

Aujourd’hui, au lieu de vous montrer une nouvelle cousette, je vous parlerai des derniers pantalons cousus et déjà montrés – les Shalimar de papillon&mandarine.

En effet, j’étais d’emblée séduite par ce patron, original et classe. Et j’étais très contente de le partager avec vous. Mais comme nous ne sommes pas là que pour les bons moments, maintenant je partage avec vous ma déception…

Les deux Shalimar sont morts déchirés ! Eh oui…

Le premier a tenu quelques heures. Jusqu’à ce que mon homme prenne ma mouflette dans les bras et celle-ci, pour mieux s’accrocher, entoure la taille de son père avec ses jambes. Crac… Bon… Sur le coup je me suis dit que sans doute le tissu était trop fin…

IMG_4529IMG_4530

Un peu déçue, mais confiante, je couds un deuxième, dans un jean assez épais et plutôt rigide. Joli lin fuchsia pour les doublures de la ceinture et des poches, petit passepoil par ci, boutons roses par là, je m’applique, je pique, je surpique, tout va bien. Jusqu’à ce que j’installe ma fille dans son siège auto (qui est, chez nous, dos à la route, du coup ma poulette a les jambes plus ou moins écartées (mais ce n’est pas non plus le grand écart, on est d’accord !) ) Crac… Et là je suis vraiment vraiment triste…

IMG_4531IMG_4534

Les deux pantalons se sont déchirés exactement de la même façon – la déchirure est perpendiculaire à la couture de l’entrejambe. Bin oui, ça aurait été trop beaux, la déchirure sur les coutures, j’aurais au moins pu essayer de recoudre tout ça. Mais là, à mon avis, je suis juste bonne à récupérer l’élastique réglable dans le dos et tous les boutons, et de jeter le reste.

Je pense vraiment qu’il y a un réel souci avec ce patron (et c’est rageant car le modèle me plaît toujours autant). Un pantalon « normal » monte bien jusqu’à l’entrejambe, donc tout va bien. Un vrai sarouel descend généralement plus bas que le Shalimar et a plus de volume au niveau de l’entrejambe, ce qui n’empêche pas de se mouvoir librement. Mais visiblement un pantalon « entre les deux » ça ne va plus trop… Je dirais qu’il manque d’aisance à cet endroit. J’étais surprise, en coupant les pièces la première fois, de voir la partie centrale si peu large.

Autant vous dire que je ne suis pas prête de recommencer… Un patron, aussi chouette soit-il, mais qui ne permet pas à mes enfants se mouvoir librement, ce n’est même pas la peine… Ce weekend j’ai découpé un Huckleberry, toujours de chez papillon&mandarine, déjà cousu deux fois (et tous les deux encore en vie, juste trop courts) et je cherche un autre modèle de pantalon sympa.

Et pour ne pas que vous vous disiez que madame plimplim a sans doute oublié de renforcer ses coutures (comme conseillé dans les explications de Shalimar), je vous invite à lire ceci (merci Lili pour ce lien!) ! Je ne suis pas la seule !! (et quelque part ça me console un peu…)

N’hésitez pas à laisser un commentaire !! Surtout si vous l’avez déjà cousu, ce pantalon, ou vous apprêtez à le faire ! J’aimerais vraiment savoir s’il y a d’autres à qui ça arrive.

Belle semaine à vous !

à bientôt

26 réflexions au sujet de « RIP Shalimar »

  1. Ping : Shalimar troisième et un sweat en chutes |

  2. Bonjour, J’ai vu que le patron a été corrigé et que les couseuses qui avaient acheté avant la réédition avait eu la nouvelle version. Je me demandais si tu l’avais testée. Et surtout si tu l’approuvais ;-) Car je suis toujours sous le charme de ce pantalon !!! Mais ne voudrais pas investir pour rien …

  3. pfffff c’est trop triste, j’ai vu ces images dès leur sortie mais c’était insoutenable…
    maintenant que je me suis remise, je reviens laisser un comm ;o)
    j’espère que Karine va trouver une astuce, ce serait trop bête d’en rester là…

  4. Ahhh, je me disais je t’ais perdu de vue… tu as donc déménagé! Très jolie déco! Pour le Shalimar, oh je comprend ta décéption, autant d’efforts pour rien :( J’ai vu ce modèle à sa sortie et cet entrejambe m’a « sauté » aux yeux, il y a donc bien un problème de construction.

  5. Je compatie à ta déception. Ils étaient trop beau tes pantalons. dire que ce modèle me faisait de l’œil. Du coup je vais revoir mes envies d’achat sa salimar je vais passer direct à Suzanne
    merci pour les infos

  6. je veux bien croire qu tu l’as mauvaise …
    pour ce patron en l’état je ne le referais qu’en matière (très) élastique, mais là je me doute que tu n’as plus du tout envie de recommencer !!! saumâtre en effet vu comme il est beau …

    sinon la valeur sûre reste pour moi le Jacob… (je n’ai quasi cousu que ça jusqu’ici)
    je tente cette semaine l’exotique d’HLW que l’on m’a conseillé.

  7. Oh purée! C’est trop dommage, tu les avais super bien faits… :(
    Peut-être que P&M va lire tout ça et trouver une solution… C’est vrai qu’il faut des vêtements confortable avant tout pour les enfants et même pour nous :)

  8. bonjour,
    j’ai moi même commandé et cousu le shalimar (charmée et convaincue par la première version vue sur ton blog) à ma fille de 6 ans qui met du 8 ans.
    Elle ne l’a porté qu’une fois mais j’ai déjà du recoudre au même endroit , la couture n’ayant pas tenu. Il est vrai que je ne l’avais pas consolidée, ceci expliquant peut-être cela … je vais attendre de voir si celui tient avant de lui en coudre un second …
    Dommage, il est vraiment très beau ce modèle

  9. Que c’est dommage… je comprends ta déception, c’est rageant de passer du temps à coudre si ça craque sans avoir été porté longtemps…Je ne sais pas quelles sont les recommandations du patron pour renforcer la couture (je n’ai pas le patron): s’agit-il d’une point droit triple? Si je comprends bien le patron, on découpe l’entrejambe en un morceau. C’est la bonne chose à faire quand on fait un sarrouel «ramasse-poussière», qui traîne presque par terre, car il n’y a pas de pression sur l’entrejambe. Par contre, ici, les entrejambes devant et dos devraient être coupées en deux morceaux, au niveau de la braguette et des fesses, comme un pantalon normal. Après assemblage des deux morceaux d’entrejambe, on suit les instructions normalement, en faisant les plis plats sur l’entrejambe assemblée plutôt que sur une entrejambe en un morceau. Si ce modèle te plait toujours et que tu as le cœur à le coudre une autre fois, essaie ça… avec en plus un point droit triple (d’une manière générale, on devrait toujours coudre les zones où ça tire le plus avec un point droit triple, en particulier aux entrejambes et aux emmanchures).

  10. Dire que c’est la version jean qui m’avait décidée à acheter ce patron… Je pense qu’il nous faut prévenir la créatrice de ce problème : dur dur de trouver des enfants qui restent jambes jointes ! Un joli blog en tout cas et le manteau du billet précédent est une des ces futilités indispensables qu’on peut justement se permettre quand on coud et qu’on achète pas en magasin. Bravo.

  11. C’est vraiment dommage… mais je suis de ton avis, les vêtements pour enfants doivent être adaptés aux mouvements et aux crapahutages. Et si tu modifiais la partie centrale, en augmentant la largeur de la fourche ??

  12. Oh dommage, ils étaient tellement beaux !!! Et ils allaient super bien à ta puce… mais bon, je suis d’accord avec toi, des vêtements dans lesquels on ne peut pas bouger, ce n’est pas possible, snif…

  13. C’est décevant je comprends as tu contacté Karine pour lui en faire part ?? Je pense qu’elle sera écouter et trouver une solution !! Je n’ai jamais eu de problème avec ses patrons ! Elle va peut être régler prochainement le problème !!

  14. Le mien (dont je n’ai du coup pas fait mention) a tenu … le temps d’aller faire un tour au jardin. Soit 5 mn. Et pourtant il me plaisait bien. Enfin le version 2 ans pour poulette de bientôt 3. Et encore il était plutôt grand même dans cette taille là. Je croyais qu’elle s’était sali en jouant un peu trop dans la boue. Et bien non un joli trou qui ressemble comme 2 gouttes d’eau au tien…

  15. Le mien a craqué au même endroit 12 heures après. J’ai bien pleuré du travail gâché sans en vouloir à ma puce dont c’est le premier trou dans un pantalon en 8 ans de vie … une petite fille calme en plus ! Un tour au magasin de chaussure, elle enfile la converse en tirant sur le pied … crac. Je pensais refaire malgré le fait que j’étais certaine d’avoir pris le temps de le faire solide (1 semaine de travail tous les soirs, surjeteuse, coutures de soutien etc) … pauvre Shalimar … il est si beau ce patron pfff

Dites-moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s